Stèle pour un artiste défunt

op. 20. Mars-avril 1938.

Interprétée la première fois le dimanche 29 mai 1938, en commémoration du premier anniversaire de la mort de Vierne. Sur les mains de son maître retirées des claviers depuis le dernier accord de sa stèle pour un enfant défunt, il posait affectueusement les siennes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.