«

»

Cantique paraphrase

op.30, 15 août 1940

Daté d’Albi et du jour d’une des rares fêtes de l’Assomption où Saint-Martin ne rejoignit pas Notre-Dame, le Cantique-Paraphrase est une suite de variations sur le cantique très populaire à l’époque « O Marie, Mère chérie« . Le thème, grandiloquent comme l’étaient maints cantiques, ne prêtait guère à de grandes finesses. On imagine plutôt qu’après qu’il eut été clamé par une foule compacte, le grand orgue en tirait les effets d’une sortie tonitruante. : « catholique et français toujours ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>