«

»

A la gloire de Saint-Louis

op.33, Août 1945.

Cette oeuvre, écrite pour orgue, trois trompettes et trois trombones, fut donnée en première audition avec Pierre Moreau à l’orgue, le 10 novembre 1946 à la salle Pleyel, au cours d’un concert « Invocations et offrandes à Saint-Louis », concert qui comportait aussi des œuvres Marc-Antoine Charpentier sous la direction de l’abbé Gaston Roussel, alors maître de chapelle de la cathédrale Saint-Louis de Versailles.

C’est une variation sur deux thèmes assez proches, l’un provenant d’une antienne des Laudes de l’office de Saint-Louis (propre de France), le second reproduisant une mélodie béarnaise.

Il existe aussi une version pour orgue seul.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>