«

»

Final

op.19. 1940

Oeuvre pour orgue « pour servir de postlude à ma messe ».

Trois idées y sont mises en oeuvre : la cellule rythmique du Kyrie, la mélodie du Benedictus et, thème principal, un nouvel agencement de la cellule de cinq notes Te Deum, mettant en valeur les deux intervalles de quarte qu’elle contient. Ce Final profondément remanié sera repris pour former le Postlude de la Symphonie Dominicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>