«

»

Deux nouvelles oeuvres éditées

Viennent de paraître en 2015 aux éditions Combre

– Stèle pour un artiste défunt à la mémoire de Louis Vierne

Saint-Martin en a conçu deux versions, l’une en fa m, l’autre en fa# m, chacune portant un regard différent sur un même    thème.
Oeuvre poignante dont Saint-Martin donna la première audition à Notre-Dame de Paris le 29 mai 1938 à l’approche du premier anniversaire de son prédécesseur et maître vénéré.

– Kyrie funèbre pour quatre voix mixtes et deux orgues

Composé en juin 1944 à la mémoire de sa mère à laquelle il était particulièrement attaché, car ce fut grâce à sa complicité qu’il put, jeune homme, contourner les interdits de son père concernant ses études musicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>