Previous Next

René Alix

  René Alix (1907-1966) étudia l’orgue auprès de Marcel Lanquetuit à Rouen, puis à Paris auprès de Louis Vierne, auprès de G.Caussade pour l’harmonie, le contrepoint et la fugue et auprès d’Albert Bertelin pour la composition. Organiste de Notre-Dame de Sotteville-les-Rouen dès l’âge de 11 ans, Il est titulaire de l’orgue de Saint-Michel du Havre …

Lire la suite

Pierre Moreau

  Pierre Moreau (1907-1991), élève tout d’abord d’Auguste Le Guennant, professeur au conservatoire  de Nantes, et de Marcel Courtonne, organiste de la cathédrale de cette ville, se forma ensuite à la Schola Cantorum, puis au Conservatoire Supérieur de Paris où il obtint les premiers prix de contrepoint et fugue. Après cinq ans de leçons avec …

Lire la suite

Louis Merret

L’abbé, puis chanoine, Louis Merret  (17/04/1889 – 29/03/1959, jour de Pâques), passa toute sa vie de prêtre au service de Notre-Dame de Paris, d’abord comme professeur à la maîtrise de 1911, année de son ordination, jusqu’en 1925, puis de 1925 jusqu’à sa mort comme maître de chapelle. Il succédait à  l’abbé Renault. Son successeur fut …

Lire la suite

La Maîtrise

L’actuelle Maîtrise de Notre-Dame est englobée dans le vaste ensemble que constitue « Musique sacrée à Notre-Dame de Paris »  association créée en 1991 et gérée et financée par trois partenaires, à parts égales, le diocèse de Paris (et non la cathédrale), l’Etat et la Ville de Paris. Contrairement à ce que pourrait faire croire son intitulé, …

Lire la suite

Léonce de Saint-Martin, une succession houleuse

1932 – 1954 L’état de santé de Vierne déclinant  le rend de moins en moins disponible, Saint-Martin va consacrer presque tout son temps au service de Notre-Dame, préparant avec soin le répertoire adapté à chaque célébration. Au cours des années 1933-1934, il travaille avec l’abbé Puget, physicien, sur le projet d’un orgue radio-synthétique techniquement très …

Lire la suite

Le Grand-Orgue de Notre-Dame de Paris du temps de Léonce de Saint-Martin

L’orgue joué par L.de Saint-Martin, et avant lui par Louis Vierne, était celui construit par Cavaillé-Coll et mis  en place de 1866 à 1867. Joué pour la première fois à Noël 1867, il fut inauguré officiellement le vendredi 6 mars 1868 par César Franck, Camille Saint-Saëns, Clément Loret, Alexis Chauvet, Alexandre Guilmant et Charles-Marie Widor, …

Lire la suite